Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud / Le Sud-est
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2018
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
2014 et 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Davantage d'ours polaires au Spitzberg

Les nouvelles du Svalbard, Septembre 2016

En septembre de l'année dernière les chercheurs de l'Institut Polaire Norvégien avaient commencé, pour la première fois depuis 11 ans, à recenser les ours polaires dans la région de la Mer de Barents. Les estimations de la population oscillaient entre 1900 et 2600 individus.
Les résultats sont aujourd'hui publiés ; selon cette étude, il apparaît d'une part que les ours polaires du Spitzberg sont en bonne condition physique. Et d'autre part que leur nombre a augmenté depuis 2004, et ce, malgré le dégel et la fonte de la banquise. Les Norvégiens, sous la direction de Jon Ars et Magnus Andersen, ont compté 975 individus, c'est-à-dire bien plus que lors du dernier comptage de 2004, avec seulement 685 ours dans la zone norvégienne de la Mer de Barents. Si le dénombrement total est inférieur à ce qu'on peut attendre, cela vient de la Russie. En effet les Russes avaient refusé le recensement et fermé la frontière aux chercheurs.
On ne peut donc pas conclure à une augmentation globale de la population d'ours polaires. Reste seulement à espérer que les Russes procèdent à leur propre recensement, mais le total des résultats n'est pas la solution idéale. Côté norvégien, en tout cas, l'augmentation de la population n'est pas une surprise, malgré le changement climatique. Depuis la fin du 19e siècle jusqu'en 1973, l'ours polaire fut légalement chassé, mais l'étude montre que les ours sont aujourd'hui en mesure d'affronter les conditions difficiles de l'Arctique dues à la forte diminution de la banquise estivale. Toutefois, les conditions de glace en 2015 ont été relativement bonnes, comparées à celles des années précédentes. Mais si, durant plusieurs années, il devait y avoir peu de glaces, cela pourrait avoir de graves conséquences.

Source : Die Welt / Août 2016.

Traduction Bernard SOUMIER



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.