Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Fort déclin des ours polaires en Arctique

Les nouvelles du Svalbard, Décembre 2014

La population d'ours polaires dans l'archipel arctique canadien et en Alaska, sur les bords de la mer de Beaufort, a diminué de 40 % dans les années 2000, selon une recherche américano-canadienne.Les auteurs pointent du doigt le réchauffement climatique responsable de la fonte de la banquise, le principal habitat de ces animaux où ils trouvent leur nourriture, principalement des phoques. Cette étude conduite par les experts de l'Institut américain de géophysique (USGS) constate que le taux de survie des ours adultes et des oursons a été particulièrement bas de 2004 à 2006, la période durant laquelle le déclin de la population de ces animaux menacés a été la plus flagrante. "Sur les 80 oursons dénombrés et suivis en Alaska entre 2004 et 2007, seuls deux apparemment ont survécu", précise Jeff Bromaghin, un statisticien de l'USGS, le principal auteur de ces travaux parus lundi.
Le fait que les glaces soient plus fines en hiver, se brisant plus facilement pour dériver, rend sans doute la capture des phoques plus ardue pour les ours. Toutefois, les experts n'excluent pas d'autres causes potentielles comme une moindre abondance des phoques.
L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) va utiliser ces nouvelles estimations pour étudier les tendances d'évolution de toutes les populations d'ours polaires dans le monde, estimées au total à 20 000 à 25 000 animaux. Ceux-ci vivent tous dans l'Arctique. Actuellement quatre de ces populations, dont celle suivie par cette étude, sont considérées en déclin tandis que cinq sont jugées stables. Une d'entre elles est en augmentation. Quant aux neuf autres, les chercheurs estiment que les données sont insuffisantes pour tirer des conclusions.
L'ours polaire, considéré comme globalement menacé, a été placé sous la loi américaine des espèces en danger en 2008, et fait partie des nouvelles espèces protégées récemment par la Convention de Bonn en novembre dernier.
Un quart des ours polaires du monde habitent dans l'archipel arctique canadien, où la mer de glace est actuellement présente tout au long de l'année. Mais d'après l'article intitulé « Prévisions pour l'Habitat de Mer de Glace des Ours Polaires dans l'Archipel Canadien Arctique », publié mercredi 26 Novembre dans le journal PLOS ONE avec le soutien du WWF, ces ours polaires pourraient être confrontés à des mois entiers privés de mer de glace dans les décennies à venir.

Lire l'article (en anglais)

Source : Le Figaro 18/11/2014/
Actualités-News-Environnement 18/11/2014



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.