Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Manque de glace au Svalbard : un problème majeur pour les ours polaires femelles

Les nouvelles du Svalbard, Décembre 2015

La situation des glaces au Spitzberg est plutôt préoccupante actuellement, alors que l'hiver 2014-2015 avait généré beaucoup de glaces dérivantes et entraîné une bonne saison de reproduction. Il faut remonter à novembre 1991 pour trouver une année avec si peu de glace.
Même les zones habituellement riches en glace comme la Terre du Nord-Est, l'île Blanche, la Terre du Roi Charles et Hopen sont jusqu'à maintenant libres de glace. Cela va sans aucun doute causer de grosses difficultés aux ours polaires femelles gravides qui devraient se trouver à présent dans ces zones pour y mettre au monde leur progéniture dans quelques semaines, au fond d'une tanière creusée dans la neige.. Quelques femelles se trouvent probablement déjà sur ces îles de l'Est, d'autres les rejoindront éventuellement à la nage.
Les ours polaires sont d'excellents nageurs, mais les femelles en gestation doivent économiser leur énergie et ne peuvent de ce fait nager sur de longues distances ; si elles le font néanmoins par nécessité, cela fera baisser sensiblement leurs chances de succès. Ce n'est qu'en mars que la famille ours quitte la tanière creusée dans la neige et jusqu'à ce moment-là elle est dépendante des réserves de graisse maternelles... Habituellement les femelles restent fidèles à une certaine zone où elles peuvent mettre bas. On ignore si une partie de la population se dirige vers la Terre François-Joseph, où les conditions de glace sont meilleures.
Les conditions de glaces propres chaque région sont soumises à de fortes variations, mais la tendance, en regard d' un passé récent, à des hivers pauvres en glace autour du Spitzberg est très nette, malgré l'hiver précédent riche en glace. Voilà sans doute un indice du changement climatique qui souligne l'urgente nécessité pour la conférence climatique à Paris, d'arriver à un résultat vraiment positif.

Cartes des glaces au Svalbard les 10/12/2014 et 11/12/2015

Source : PolarNews décembre 2015



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.