Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud / Le Sud-est
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Spitzberg : 100 suppressions d'emploi dans l'industrie charbonnière

Les nouvelles du Svalbard, Décembre 2014

Les affaires vont mal pour la compagnie minière la plus nordique du monde ; le bas prix du charbon et les coûts élevés obligent la Store Norske à réduire son personnel d'un tiers. Moins d'un an après l'ouverture très médiatisée de la nouvelle mine de Lunckefjell, le conseil des directeurs décidait de réduire toutes les activités pour les prochains 18 mois. Cette décision entraîne la réduction du nombre de ses employés, environ d'une centaine sur 340, selon le Svalbardposten.
Durant les 9 premiers mois de 2014, la société Store Norske a enregistré un déficit de 225 millions de couronnes (27 millions d'Euros), et qui devrait augmenter pour atteindre 400 millions (47 millions d'euros) d'ici la fin de l'année. « La raison de notre situation actuelle est d'abord le résultat des prix du marché, les matières premières tout comme les prix sont en baisse, et l'avenir du marché nous force à agir maintenant », selon Per Andersson, directeur général de la société SNSK.
L'exploitation du charbon au Svalbard est un problème controversé. Cet été, la secrétaire de direction pour le changement climatique à L'ONU, Christiana Figueres, a demandé à la Norvège de fermer ses mines de charbon au Svalbard. « L'exploitation du charbon au Svalbard est tout à fait inappropriée avec la véritable image que donne l'archipel en réalité, à savoir la recherche sur le climat ; ces deux orientations ne vont pas ensemble. Je pense que la Norvège devrait fermer ses mines au Svalbard, et ce d'une façon exemplaire », déclarait Figueres au magazine World Coal.
Christin Kristoffersen, la maire de Longyearbyen, redoute l'impact dévastateur de cette suppression d'emplois sur la communauté locale et craint qu'au total 250 personnes doivent quitter la plus importante agglomération du Svalbard, qui compte 2200 habitants. En effet l'exploitation du charbon est une base importante pour toutes les activités du Svalbard et l'agglomération dépend entièrement de la société Store Norske qui est en le garant, même si le tourisme, la recherche scientifique et l'enseignement ont pris de l'importance ces dernières années. L'économiste norvégienne Hild Marte Bjørnsen pense que la moitié de la population du Svalbard pourrait ainsi disparaître, si un jour la compagnie minière devait fermer ses portes.

Source : Barentsobserver 25/11/2014 et 26/11/2014



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.