Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

La calotte glaciaire Austfonna (Nord-Est du Svalbard) se met en mouvement

Les nouvelles du Svalbard, Juin 2014

Cette calotte, qui recouvre une grande partie de la Terre du Nord-Est (Nordaustland) est formée en fait par la confluence de plusieurs calottes, et s'étend sur 8400 km2. Pendant assez longtemps. Austfonna était considérée comme stable ; la perte massive en volume, telle qu'on la connaît chez beaucoup d'autres glaciers du Spitzberg et ailleurs dans l'Arctique, était inexistante. Les zones périphériques s'amincissaient et les parties centrales gagnaient en puissance. Chez les glaciers plus petits ce comportement, quand il dure un certain laps de temps, est connu sous le nom de « surge ». Cette poussée soudaine, au cours de laquelle un glacier, en l'espace de 1 ou 2 ans, peut « avancer » de plusieurs kilomètres, est le résultat de la dynamique du glacier, indépendamment du changement climatique. D'autres parties de la calotte Austfonna ont déjà connu un « surge » dans le passé, comme le glacier Bråsvellbreen au sud, dans les années 1930. Aujourd'hui les images satellitaires indiquent clairement que de grandes parties de la calotte glaciaire se sont mises en mouvement. Sur une grande distance, le front de glace progresse rapidement dans la Mer de Barents et produit de grandes quantités d'icebergs, si bien que la calotte contribue actuellement à la montée du niveau de la mer plus que tous les glaciers du Spitzberg réunis. Néanmoins les scientifiques, qui étudient Austfonna depuis assez longtemps, partent du principe que cet inlandsis, à moyen terme, verra sa masse plutôt progresser. L'AECO, l'Association des tours opérateurs de croisières, a déjà lancé un appel à la prudence quant à la navigation dans cette région, car on peut s'attendre à une augmentation du nombre d'icebergs et à des modifications de la frange côtière. Un tel événement qui voit une calotte glaciaire de plusieurs milliers de kilomètres carrés se mettre rapidement en mouvement, est quelque chose d'absolument unique à une époque, où la région fait l'objet de recherches scientifiques rigoureuses et de visites touristiques régulières. Les observations qui reposent essentiellement sur les données du satellite européen Sentinel-a sont scientifiquement remarquables, car le satellite, au moment de l'enregistrement, n'était même pas encore positionné sur la bonne orbite, mais il était quand même déjà capable de livrer de précieuses informations.

La calotte glaciaire Austfonna
Image satellitaire de la calotte glaciaire Austfonna et évolution d'une partie en fausses couleurs montrant le débit d'écoulement de la glace, en bleu quand il est lent et en rouge quand il est rapide.

Source : Spitzbergen.de / BBC News Juin 2014

L'agence grandsespaces vous propose des croisières-expéditions autour de l'archipel du Svalbard.

Traduction et adaptation : Bernard SOUMIER



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.