Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud / Le Sud-est
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Un livre blanc sur l'avenir du Svalbard

Les nouvelles du Svalbard, Février 2015

À l'heure où la compagnie minière Store Noske licencie du personnel et accuse la crise économique, le gouvernement norvégien annonce qu'il va rédiger un livre blanc sur l'archipel polaire du Svalbard, dont l'avenir est sujet à discussion. Depuis 2013, 150 personnes ont été licenciées, suite à la chute du prix du charbon et la baisse du chiffre d'affaires qui en a suivi. Pour surmonter la crise, la société Store Norske demande à présent au gouvernement norvégien un prêt de 450 millions de couronnes (51 millions d'Euros).
Les épreuves traversées par la compagnie minière constituent la raison première qui a poussé le gouvernement à lancer la rédaction d'un livre blanc. Lors d'une séance parlementaire, le ministre de la justice, Anders Amundsen, confirma au journal local Svalbardposten, que ce document allait mettre l'accent sur le développement de Longyearbyen et que l'avenir de l'industrie charbonnière serait abordé.
L'industrie charbonnière a été la pierre angulaire de l'économie du Svalbard depuis le début du 20ème siècle et la société Store Noske, avant les licenciements, employait environ 340 personnes.
L'opposition à l'exploitation du charbon est en train de croître, non seulement parmi les défenseurs de l'environnement, mais aussi au sein du Parlement, le Storting. Olav Elvestuen, membre du Parti Libéral, demande l'arrêt complet de l'exploitation des mines et appelle le gouvernement à investir plutôt dans des industries alternatives. Lors d'une session parlementaire récente, Elvestuen souligna le fait que Longyearbyen pouvait devenir un centre logistique polaire pour des activités industrielles, des opérations de surveillance, de recherche et de secours. Environ 2100 personnes vivent aujourd'hui à Longyearbyen ; à cela s'ajoutent environ 180 personnes à Ny-Ålsund et 450 à Barentsburg, l'implantation russe.

Source : Eye on the Arctic / Barentsobserver / 30/01/2015.

Traduction Bernard SOUMIER



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.