Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud / Le Sud-est
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Les programmes de recherche dans l'Antarctique malmenés

Les nouvelles du Svalbard, Janvier 2014

Toutefois, la mésaventure du « Xue Long » a également contrarié les plans des anciens naufragés du « MV Akademik Shokalskiy ». Ces 52 scientifiques et journalistes avaient été transférés du navire russe à l'« Aurora Australis », qui devait les ramener en Australie. Mais lorsque le « Xue Long » s'est retrouvé coincé, l'Autorité maritime australienne a brièvement demandé par précaution à l'« Aurora Australis » de se maintenir sur zone pour porter assistance au navire chinois si besoin est. Cette attente supplémentaire a frustré les anciens naufragés du « MV Akademik Shokalskiy ». « Nous allons devoir prolonger notre séjour dans le sud profond avant de retrouver nos proches », a confié, agacé, Andrew Peacock. Finalement l'Autorité maritime australienne a autorisé l'« Aurora Australis » à reprendre sa route. Le bâtiment a rejoint la base australienne de Casey pour faire le plein de carburant avant de mettre le cap sur l'île australienne de Tasmanie, qu'il devrait atteindre mi-janvier.
Tous ces rebondissements illustrent les dangers de la navigation en Antarctique. La question se pose désormais de savoir qui va supporter le coût des opérations de secours. « Les leçons tirées de ces expériences peuvent être transmises à l'Organisation maritime internationale pour édicter des règles encadrant les opérations polaires », espère le directeur général de l'Autorité australienne de secours en mer. Ces mésaventures ont aussi eu des conséquences importantes pour les programmes de recherche dans l'Antarctique car les autorités australiennes ont dû dérouter plusieurs navires. Le français « L'Astrolabe » a dû supprimer une campagne océanographique de deux semaines. « Mais nous avons été relativement chanceux. Les Chinois ont été contraints d'annuler toutes leurs expériences et mon homologue australien est vert de rage parce que toute sa saison d'été est foutue à cause de la mobilisation de l'"Aurora"», note Yves Frenot, directeur de l'Institut polaire français.
Avant d'être pris dans la banquise, le « MV Akademik Shokalskiy » se trouvait dans une zone où les bateaux peuvent normalement circuler à cette époque de l'année, mais un brusque changement des conditions météo l'a poussé vers les glaces.

Le Figaro 5/01/2014

Le bateau chinois Xue Long
Le Xue Long piégé par les glaces

Traduction et adaptation : Bernard Soumier



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.