Introduction au Svalbard ou Spitzberg
Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Le renne du Svalbard friand de cellulose

Les nouvelles du Svalbard, Février 2015

Plantes à fleurs rases, mousses, buissons de saules nains : la végétation des îles de l'archipel du Svalbard, au nord de la Norvège, est rare et recouverte de neige huit mois de l'année. De ces terres désertiques au-delà du cercle polaire arctique, le renne du Svalbard (Rangifer tarandus platyrhynchus) a fait son terrain de jeu. Plus petit que son cousin du continent norvégien Rangifer tarandus tarandus et pourvu d'une épaisse couche de graisse, le renne du Svalbard a dû redoubler d'inventivité pour s'adapter à ces conditions austères. Pour survivre malgré un régime alimentaire fait de végétaux pauvres et coriaces, l'herbivore est aussi doté d'un rumen (une « cuve de fermentation ») plus large et d'une flore intestinale capable de dégrader les composés lignocellulosiques les plus récalcitrants.

Renne du Svalbard
Renne du Svalbard (Longyearbyen, août 2014).

En savoir plus

Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires, nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces. Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs, pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.