Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Des scientifiques russes ont vu des rennes pour la première fois en Nouvelle Zemble

Les nouvelles du Svalbard, Octobre 2014

C'est au Cap Desire (Île Severny, Nouvelle Zemble), où se trouve la station scientifique du Parc National Arctique Russe, qu'ont été transmises les premières photos de la sous-espèce de renne présente en Nouvelle Zemble. Depuis la création du Parc National, l'étude du renne de la Nouvelle Zemble ne reposait que sur des os, des excréments et des traces. Les scientifiques commençaient à douter de l'existence de cette sous-espèce sur l'île, quand, en 1996, une photo d'un renne mort a redonné de l'espoir, mais personne ne l'avait observé. Et puis lors d'un récent week-end plusieurs rennes ont été vus à Natalia Bay ; ils semblaient en bonne condition, en migration depuis leur habitat estival vers les pâturages hivernaux près des rivages de la Mer de Kara. En outre d'autres informations ont été transmises à la même période, depuis un navire océanographique concernant l'île Bogaty dans la Russkaya Gavan Bay.
La sous-espèce de renne de la Nouvelle Zemble est sur la liste rouge des espèces menacées de Russie (catégorie 5) et sur la liste de la région d'Archangelsk (catégorie 4). Elle est endémique sur l'archipel de la Nouvelle Zemble, avec une concentration de la population sur Yuhznaya Island. Il n'existe pratiquement pas de données fiables sur la distribution, le comportement, la migration, la biologie et les caractéristiques des populations. Ce renne est devenu globalement une « espèce-phare » pour l'Arctique russe et cette région, et les scientifiques portent un intérêt particulier aux individus qui peuplent Severnaya, l'une des îles de l'archipel.

Rennes de la Nouvelle Zemble
Rennes de la Nouvelle Zemble

Source : Arctic-Info 9/09/2014

Traduction : Bernard Soumier



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.