Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Nouvelles du Svalbard et autres brèves polaires, octobre 2009

La mine N°3 doit devenir un musée

Jusqu'en 2008 les mines N°3 et N°7 situées près de Longyearbyen étaient en partie accessibles dans le cadre de visites guidées pour les touristes, jusqu'à ce que la société minière décide de stopper provisoirement les visites pour des raisons de sécurité. Dorénavant la mine N°3, au-dessus de l'aéroport, sera aménagée en musée.
De divers côtés on a exprimé le vœu d'une mine accessible, car l'industrie minière est une élément historique important au Spitzberg pour ceux qui s'intéressent à cette aventure et au-delà cela être doit une offre touristique disponible et praticable toute l'année.

Ancienne galerie à l'essai sur Bohemanflya.
Ancienne galerie à l'essai sur Bohemanflya. Il n'y a actuellement aucune mine ouverte au public au Spitzberg.

Nouvelles réglementations : huit sites historiques interdits d'accès ; fuel lourd interdit dans les parcs nationaux.

Après de longues discussions et controverses, c'est officiel depuis la fin septembre : huit sites historiques importants à l'intérieur de l'archipel du Spitzberg seront interdits aux visiteurs à partir du 1er janvier 2010. Dans le détail il s'agit des sites suivants :

* Ebeltofthamna (Krossfjord): les vestiges de la station baleinière sur le côté sud de la lagune.
* Likneset (Smeerenburgfjord): le plus grand cimetière du Spitzberg datant de la période de la chasse à la baleine.
* Ytre Norskøya: le site des tombes, les restes des fours à graisse sur la côte sud ainsi qu'une zone de sécurité.. Le reste de l'île, le mont Utiken, restent accessibles.
* Haudegen (Rijpfjord, Nordaustland): le bâtiment de la station météo de la dernière guerre, ainsi qu'une zone de sécurité aux alentours, sont interdits d'accès.
* Habenichtbukta (Edgeøya): la station baleinière, les vestiges datant des Pomores.
* Zieglerøya, Delitschøya, Spekkholmen (bei Edgeøya): ces petites îles avec leurs nombreux vestiges datant de l'ère de la chasse à la baleine ne sont plus accessibles à l'avenir.
* Halvmåneøya (bei Edgeøya): seuls les alentours immédiats de la station de trappeur Bjørneborg sont accessibles. Le reste de l'île est interdit.
* Midterhukhamna (Bellsund): la petite hutte (construite en 1898), ainsi que les vestiges dans le voisinage de la station baleinière du 17ème siècle ne sont plus accessibles.
La carte avec les délimitations précises des zones interdites concernées est consultable sur le site du gouverneur : sysselmann.no

D'autre part il est interdit d'utiliser le fuel lourd pour les bateaux dans les zones des trois grands parcs nationaux. Le fuel lourd est un carburant usuel pour les grands bateaux, mais en cas d'avarie il comporte un énorme risque pour l'environnement.
Il existe des exceptions temporaires (jusqu'au 1er janvier 2015) pour les itinéraires sûrs les plus courts comme Sveagruva, Ny Ålesund et Magdalenenfjord.
Depuis 2007 il existe déjà une interdiction semblable concernant les réserves naturelles à l'Est de l'archipel. Par conséquent la plus grande partie de l'archipel du Spitzberg est inaccessible pour les gros bateaux. Cette réglementation a été saluée unanimement par les écologistes et les groupes intéressés par la protection de l'environnement.

Tombe d'un baleinier du 17ème siècle
Des touristes regardent avec respect la tombe d'un baleinier du 17ème siècle à Likneset dans le fjord de Smeerenburg. C'est là que se trouve le plus grand cimetière de baleiniers du Spitzberg. Il ne sera plus accessible à partir du 1er janvier 2010.


Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.