Voyage au Danemark : l'histoire de la petite sirène de Copenhague

Surplombant le port de Copenhague, la statue de La Petite Sirène incarne une histoire intemporelle d'amour et de sacrifice, capturant le cœur des visiteurs et servant de symbole important du patrimoine culturel.

Alors que la Norvège possède son propre patrimoine riche et ses paysages époustouflants, le Danemark voisin possède un trésor emblématique qui attire les voyageurs : la statue de la Petite Sirène de Copenhague.

Sculpture de la Petite Sirène sur le front de mer de Copenhague.  Photo : Jolanta Wojcicka / Shutterstock.com.

Cet emblème de la culture et du folklore danois, perché tranquillement sur les rives du port de Copenhague, offre un lien profond avec les mythes et traditions artistiques partagés de la région scandinave.

Présentation de la Petite Sirène

Depuis plus d'un siècle, une petite mais profondément significative statue de bronze captive le cœur de ceux qui visitent Copenhague. Malgré sa petite taille, il est devenu l'un des monuments les plus célèbres du Danemark.

Perchée silencieusement sur un rocher et regardant vers l'horizon, la statue de La Petite Sirène, réalisée par Edvard Eriksen, incarne l'histoire enchanteresse d'une sirène aspirant à l'humanité.

Ressources de voyage au Danemark: Choses à faire à Copenhague – Réserver des hôtels – Réserver des visites guidées de Copenhague – Location de voitures – Assurance voyage

Inspirée du conte de fées de Hans Christian Andersen de 1837, cette statue représente non seulement le rêve d'une sirène de vivre parmi les humains, mais marque également un point de repère culturel important au Danemark.

Le conte de Hans Christian Andersen est un récit poignant qui s'écarte des contes de fées typiques en tissant une histoire remplie à la fois de tragédie et d'aspirations à une résolution joyeuse.

Foules à Copenhague regardant la Petite Sirène.  Photo : A. Aleksandravicius / Shutterstock.com.Foules à Copenhague regardant la Petite Sirène.  Photo : A. Aleksandravicius / Shutterstock.com.

Cette histoire d'une jeune sirène, qui sacrifie sa voix et subit d'immenses souffrances pour l'amour et une âme immortelle, a dépassé les pages de la littérature pour devenir une icône culturelle, en partie grâce à des adaptations comme le film d'animation de Disney de 1989 et son live-action. refaire.

Ces adaptations ont contribué à garantir que le conte reste apprécié à travers les générations du monde entier.

La petite sculpture avec la grande histoire

Contrastant avec des statues plus imposantes comme le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro ou la Statue de la Liberté à New York, la statue de La Petite Sirène est de taille modeste, mesurant un peu plus d'un mètre vingt.

Sa petite taille surprend souvent les visiteurs habitués aux monuments plus grandioses, mais sa taille cache son énorme importance culturelle.

Située sur un rocher au bord de l'eau le long de la promenade de Langelinie, une zone de promenade préférée des habitants qui s'étend de la côte de l'Øresund à la citadelle de Kastellet, la statue est stratégiquement placée à proximité du terminal de ferry DFDS et des ports de croisière.

Cet emplacement en fait un point culminant accessible aux touristes visitant Copenhague, ce qui entraîne souvent une foule animée désireuse de capturer un moment avec cette figure emblématique.

Halle Bailey assiste à la première britannique de « La Petite Sirène » à l'Odeon Luxe Leicester Square.  Photo : Loredana Sangiuliano / Shutterstock.com.Halle Bailey assiste à la première britannique de « La Petite Sirène » à l'Odeon Luxe Leicester Square.  Photo : Loredana Sangiuliano / Shutterstock.com.

Les origines de la statue

La création de la statue de La Petite Sirène n'a pas été initiée par Andersen ou Eriksen, mais par Carl Jacobsen, fils du fondateur de la brasserie Carlsberg.

Jacobsen, un éminent collectionneur d'art et philanthrope, a été tellement inspiré par une adaptation en ballet de l'histoire d'Andersen qu'il a commandé la création de la statue.

À l’origine, la ballerine Ellen Price devait être le modèle de la sirène ; Cependant, lorsqu'elle a hésité en raison de l'attention publique attendue, Eriksen a modelé le visage de la sirène sur Price mais a utilisé la silhouette de sa femme pour le corps.

Depuis son dévoilement en 1913, la statue n'a été déplacée qu'une seule fois, notamment à Shanghai lors du pavillon danois de l'Expo 2010, illustrant ainsi son attrait international.

Un lieu d'expression culturelle et de protestation

Au-delà de son attrait touristique, la statue de La Petite Sirène est également devenue un point focal d'activisme politique et social. Sa grande visibilité et sa valeur symbolique en ont fait une cible attractive pour diverses manifestations.

Au lendemain de la qualification de l'équipe nationale masculine danoise de football pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, la statue de la Petite Sirène est devenue un point de mire pour les militants des droits de l'homme.

Alors que les médias et les supporters danois se réjouissaient de la qualification, la sculpture était ornée d'un chapeau danois, accompagné d'une pancarte en danois qui disait clairement : « 15 000 morts au Qatar, hourra pour la Coupe du monde ».

Cet incident fait partie d’une histoire plus large dans laquelle la statue a été utilisée comme plate-forme pour diverses déclarations sociales et politiques.

Célèbre sculpture en bronze d'une petite sirène à Copenhague, au Danemark.  Photo : Andrij Vatsyk / Shutterstock.com.Célèbre sculpture en bronze d'une petite sirène à Copenhague, au Danemark.  Photo : Andrij Vatsyk / Shutterstock.com.

Au fil des années, il a été soumis à deux décapitations et orné de messages soutenant la lutte contre la chasse à la baleine, le véganisme et diverses causes internationales, notamment les manifestations liées à l'Irak, à Hong Kong et à l'Ukraine.

Ces actes de vandalisme mettent en évidence son statut non seulement d’icône culturelle, mais également de phare de défense et de protestation mondiale.

Les autorités locales ont envisagé de déplacer la statue pour la protéger de tout dommage supplémentaire, mais elle reste dans son emplacement d'origine accessible.

Ressources de voyage au Danemark: Choses à faire à Copenhague – Réserver des hôtels – Réserver des visites guidées de Copenhague – Location de voitures – Assurance voyage

Cette décision souligne un engagement à préserver le patrimoine culturel tout en reconnaissant l’interaction complexe entre l’art et le discours public.

Avec en toile de fond le port de Copenhague, il reste un symbole bien-aimé non seulement du patrimoine danois, mais aussi des thèmes universels de l'amour, du sacrifice et de l'aspiration qui résonnent à travers différentes cultures et époques.

Comment se rendre à la Petite Sirène

La statue est située juste à côté de la promenade Langelinie, à 20 minutes à pied de Nyhavn le long du port, en passant devant des monuments tels que le Royal Danish Playhouse et le palais d'Amalienborg.

Depuis la gare centrale de Copenhague, il y a trois arrêts de train jusqu'à la gare d'Østerport, puis 15 minutes à pied le long des douves de Kastellet jusqu'à la statue. Vous pouvez également louer un vélo, prendre un bus local ou utiliser le bus touristique à arrêts multiples qui s'arrête là.

Une autre excellente façon de voir la sculpture est de participer à une visite touristique de Copenhague. Plutôt que de vous battre avec la foule sur le rivage, pourquoi ne pas réserver cette visite classique du canal ?

La croisière guidée de deux heures le long des voies navigables de la ville vous fera découvrir des monuments tels que le palais d'Amalienborg, le magnifique opéra de Copenhague et, bien sûr, la statue de la Petite Sirène.

Une autre excellente option est de profiter du meilleur de la ville sur deux roues. Cette visite à vélo de deux heures à Copenhague comprend 90 % des points forts de la ville, dont la Petite Sirène.