Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Comptage des ours blancs en Arctique

Les nouvelles du Svalbard, Février 2015

Les scientifiques russes avec leurs collègues norvégiens s'apprêtent à procéder à une opération de comptage des ours blancs de l'Arctique pour la première fois depuis août 2001 - date de la précédente opération, rapporte Maria Gavrilo, ornithologue, écologue et directrice scientifique du parc national "Arctique russe". Les estimations seront effectuées avec l'aide un algorithme complexe. Il y a dix ans de cela les comptages se faisaient depuis un hélicoptère. Les zones analysées englobaient les archipels de la Nouvelle Zemble, de la Terre François-Joseph ainsi que la zone d'habitation de la population d'ours blancs de Tchoukotka et d'Alaska, englobant les îles de Sibérie Orientale et de la Mer des Tchouktches. On a dénombré à l'époque 3.000 individus.
Sur les dix dernières années, dans l'Arctique russe, les glaces ont progressivement fondu et les ours ont commencé à avoir faim et à maigrir. Ce phénomène a pris une ampleur inquiétante au nord de la Nouvelle Zemble. La raison en est la migration des phoques qui constituent traditionnellement leur nourriture. Actuellement les carnivores arctiques en sont réduits à chasser d'autres animaux comme par exemple les morses. Cependant, du fait de leur grande taille, les ours polaires ne peuvent attraper que des jeunes ou des animaux malades. L'Institut Polaire de Norvège (Norsk Polarinstitut) devrait, quant à lui, effectuer un dénombrement des ours polaires sur l'Archipel du Svalbard.
On estime actuellement la population totale d'ours blancs à 20-25.000 individus, donc 5 à 6000 dans l'Arctique russe. C'est le plus gros des carnivores terrestres, sa taille pouvant atteindre trois mètres et son poids une tonne.

Source : BE Russie 2/02/2015



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.