Notre page facebook  Notre page twitter  Notre flux rss
    Le Spitzberg en détail et guide pratique
Accueil • Aller au Spitzberg • À propos

Svalbard/Spitzberg Le vivant L'actualité Documents
Introduction 
Histoire
Géologie
Géographie
Côte Est / Nord-Est
Côte Nord / Nord‑Ouest  
Côte Ouest
L'Isfjord / Le Bellsund
Côte Sud-Ouest
Le Hornsund
Le Sud / Le Sud-est
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Insectes et poissons
Oiseaux
Flore
L'inventaire bio
Nature et protection 
Nouvelles 2017
Nouvelles 2016
Nouvelles 2015
Nouvelles 2014
Nouvelles 2013
2012 et 2011
2010 et 2009
Svalbard pratique
Commerces/services
Cartes des glaces
Bibliographie
Liens

Les ours polaires migrent au nord du Canada en quête de glace

Les nouvelles du Svalbard, Janvier 2015

Les ours polaires migrent de plus en plus vers le nord du Canada, dans les îles où la mer de glace persiste le plus longtemps malgré le changement climatique. Certains groupes d'ours polaires se sont lentement déplacés vers des îles au nord du Canada, dans lesquelles la glace Arctique persiste le plus longtemps, d'après une nouvelle étude scientifique qui prédit que la migration de ces animaux, liée au changement climatique, se poursuivra. L'étude publiée plus tôt au cours du mois dans le journal PLOS ONE était basée sur de l'ADN prélevé chez 2800 ours polaires dans des pays où vivent les animaux - les États-Unis, la Russie, le Canada, le Groenland et la Norvège. Des chercheurs ont trouvé une similarité génétique chez des ours de quatre régions différentes. Des groupes d'ours polaires venant de l'est Arctique du Canada et d'une zone maritime au large du Groenland et de la Sibérie se déplacent vers l'Archipel Canadien, aussi appelé Archipel Arctique, où la glace est plus abondante, d'après ce qu'a découvert l'étude. Les ponts qui se trouvent entre les îles, notamment les Passages du Nord-ouest, sont désormais considérés comme une voie de navigation potentielle de haute valeur alors que la glace Arctique est en train de fondre. La région qui a attiré un grand nombre d'ours polaires se trouve au nord du Canada, près de Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest. Elle comprend plus de 36 000 îles, et couvre plus de 1,4 million de km². La migration a eu lieu pendant la dernière des trois générations de prédateurs, soit il y a 15 à 45 ans, d'après la chercheuse Elizabeth Peacock, principal auteur de l'étude. Les ours ont choisi cette zone parce que « c'est là où la mer est plus résistante à la fonte d'été du fait des régimes de circulation, de la géographie complexe et des latitudes plus froides au nord » a déclaré Elizabeth Peacock. L'Archipel Canadien pourrait servir de refuge pour les ours polaires, qui dépendent de la glace Arctique pour traverser entre les masses terrestres, et pour se reproduire, d'après les chercheurs. Depuis 1979, l'étendue spatiale de la mer de glace Arctique en automne a réduit de plus de 9 % par décennie jusqu'à 2010, d'après les chercheurs, qui ajoutent que les modèles récents prédisent qu'il y aura bientôt des étés sans glace en Arctique.

Site à consulter (en anglais)

Source : Actualités/News/Environnement 14/01/2015



Voyage Spitzberg - Croisière Spitzberg
Si vous vous intéressez à la région du Svalbard et à ses paysages extraordinaires,
nous vous invitons à découvrir les voyages polaires proposés par Grands Espaces.
Ce spécialiste des croisières polaires vous conduira au plus près des ours blancs,
pour un séjour authentique au coeur de la nature sauvage du grand nord.